Tout savoir sur la prime rénovation énergétique 2019

Dessin d'une maison passoire et d'une maison rénovée : avant après

Vous envisagez d’améliorer la performance énergétique de votre logement en réalisant des travaux ? Saviez-vous que certaines aides et subventions peuvent vous permettre de financer tout ou partie de votre projet ? C’est notamment le cas de la prime rénovation énergétique. Découvrez dès à présent tout ce qu’il faut savoir sur cette aide. 

Qu’est-ce que la prime rénovation ? 

La prime rénovation, aussi appelée prime énergie, est un dispositif mis en place dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie. Sa vocation est d’encourager et d’aider les ménages français à réaliser des travaux de rénovation afin de réaliser des économies d’énergie dans leurs logements. Cette prime, versée par chèque à la fin des travaux, permet ainsi de financer tout ou partie de votre projet d’amélioration énergétique.

Quels sont les travaux éligibles ?

Les travaux concernés par cette prime rénovation doivent permettre d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. On distingue 4 différentes familles de projets : 

  1. L’isolation (isolation de la toiture, isolation des murs, isolation des fenêtres, isolation du sol) ;
  2. Le chauffage (chaudière à très haute performance énergétique, pompe à chaleur, chauffage au bois, chauffe-eau thermodynamique, chauffe-eau solaire…) ; 
  3. La régulation du chauffage (robinet thermostatique, système de régulation par intermittence) ;
  4. La ventilation (ventilation double flux, ventilation hybride hygroréglable, ventilation simple flux hygroréglable).

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier de la prime rénovation ? 

À la différence de certaines aides financières dédiées à l’amélioration énergétique des habitations, la prime rénovation est accessible à tous (locataires ou propriétaires, pour une résidence principale ou secondaire). 

Pour en bénéficier, il vous suffit de respecter certaines conditions : 

  • Votre logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans ;
  • Vous devez réaliser votre demande de prime avant de signer votre devis de travaux ; 
  • Les matériaux et/ou équipements installés doivent atteindre un certain niveau de performance pour favoriser vos économies d’énergie ;
  • Vous devez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser votre projet.

À savoir : Vous ne pouvez pas bénéficier de la prime rénovation si vous envisagez de faire vos travaux vous-même. Il est obligatoire de faire appel à un artisan RGE, certifié dans son domaine d’expertise, pour assurer la qualité et l’efficacité des travaux entrepris.

Je trouve un artisan RGE

Quel est le montant de cette aide ? 

Le montant de votre prime énergie dépend de plusieurs éléments : le type de projet concerné, la surface de votre habitation, le lieu où vous vivez, votre niveau de ressources (une prime bonus peut en effet être adressée aux ménages les plus modestes).

Bon à savoir : sous certaines conditions, la prime rénovation est cumulable avec d’autres aides et subventions dédiées à la rénovation énergétique des habitations telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, ou le taux de TVA réduit.

Avec Monexpert Rénovation Énergie, vous pouvez estimer rapidement le montant de votre prime énergie grâce à notre simulateur :

Je découvre le montant de ma prime énergie
 

Vous souhaitez en savoir plus sur la prime rénovation ? Découvrez également ces autres articles sur le même sujet :