Image
poele-bois-granules
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 22/11/2021

Poêle à bois ou à granulés : le match pour faire le bon choix

Le chauffage au bois est une alternative intéressante aux énergies fossiles. Cet équipement peut être utilisé comme chauffage principal ou en appoint. Mais pas facile de se décider entre un poêle à bois ou un poêle à granulés. Chacun d’eux offre des avantages, qui correspondront peut-être davantage à votre projet et/ou mode de vie ou encore à la surface de votre intérieur. Monexpert vous en apprend plus sur ces deux installations. 

Poêle à bûches et poêle à granulés : quelles différences ?

Le poêle à bois est un système de chauffage, idéal en appoint.  Il apporte un grand confort et une certaine esthétique dans vos pièces de vie.  Il vous aide à faire d’importantes économies de chauffage, grâce à un combustible peu onéreux et renouvelable.

Mais il en existe plusieurs types de poêle à bois : 

Si ces deux derniers ont le même objectif, ils fonctionnent grâce à un combustible différent. Les appareils présentent aussi des singularités. De ce fait on peut légitimement se poser la question : vaut-il mieux opter pour un poêle à granulés ou un poêle à bûche ? 

Poêle à bûches ou granulés : les critères de choix 

Afin de départager les deux appareils, nous nous sommes basés sur plusieurs critères : 

  • Le confort de chauffe
  • Le rendement 
  • L’autonomie 
  • Le prix du poêle 
  • Le prix du combustible 
  • Le stockage du combustible 
  • L’entretien 
  • Modalités d’installation
  • Le design 

Le confort de chauffe

En termes de confort de chauffe, la chaleur dégagée par le poêle à bûches est souvent plus agréable. En effet, le poêle à bûches diffuse la chaleur par rayonnement quand le poêle à granulés diffuse la chaleur par convection. Concrètement, la manière de chauffer du poêle à bûches se rapproche des radiateurs à eau quand celle du poêle à granulés ressemble plus à celle des convecteurs, les radiateurs électriques. 

Toutefois, le poêle à bûches n’est pas forcément toujours simple à régler. Un poêle à granulés a l’avantage d’être programmable et de respecter une température de consigne. 

Le rendement 

Le rendement correspond au ratio entre la quantité d’énergie produite par rapport à la quantité de combustible utilisé. Pour mesurer les différences de rendement entre un poêle à granulés et un poêle à bûches, on peut se baser sur le label Flamme verte. Celui-ci récompense les appareils les plus performants avec un système d’étoiles. Pour obtenir le label, les poêles doivent présenter 7 étoiles. 

Rendement minimal d’un appareil de chauffage au bois pour recevoir le Label Flamme Verte 

Modèle

Rendement

Granulés

≥ 87 %

Bûches

≥ 75 %

 

Les équipements à granulés disposent en général d’un meilleur rendement. Ils sont souvent un peu plus écologiques, car ils émettent moins de particules fines

Autonomie et chargement 

Le poêle à bûches est l’installation se rapprochant le plus de la cheminée, et même d’une cheminée à insert. L’avantage du poêle à bois par rapport à une cheminée ? Son foyer fermé. La chaleur produite est donc plus importante et mieux distribuée dans la maison qu’avec un foyer ouvert, soumis aux flux d’air de la maison. Mais, comme une cheminée, il faut le recharger manuellement avec des bûches.  

De son côté, le poêle à granulés à l’avantage d’être autonome. Grâce à son réservoir, pas besoin de l’alimenter toutes les heures en combustible. En général, ils présentent une autonomie de 3 jours. En revanche, il aura besoin d’être branché au réseau électrique. Il s’arrêtera donc en cas de coupure de courant, ce qui le rend moins fiable

Le prix de l’appareil à l’achat 

Le prix peut être un critère de choix. Ce dernier va dépendre de plusieurs éléments : 

  • le type de poêle choisi 
  • sa puissance 
  • son rendement énergétique
  • son esthétisme, son design

Globalement, le poêle à bûches est plus économique. Les premiers prix des poêles à bûches se situent autour des 200 €, ce qui en fait une installation relativement abordable. Il s’agit là des prix les plus attractifs, pour les modèles les plus basiques. Le prix moyen se situe autour de 2 000 €. Il peut même grimper jusqu’à 4 000 €. 

Pour un poêle à granulés, il faut compter en moyenne entre 3 000 € et 4 500 €. Les premiers prix se situent autour de 900 € mais l’addition peut vite atteindre 6 000 €. Plus la surface à chauffer va être importante, plus la taille/puissance et donc le prix du poêle va augmenter. 

💡 Bon à savoir

Pour inciter les ménages à se lancer dans l’acquisition et l’installation d’un poêle, plusieurs aides existent. Il est, par exemple, possible de bénéficier de MaPrimeRénov’, des aides faisant partie des Certificats d’économie d’énergie (CEE), comme la Prime Énergie Monexpert, d’un taux de TVA réduit à 5,5% ou encore de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

En savoir plus

Le prix du combustible 

Là encore c’est le poêle à bûches qui a l’avantage ! La bûche de bois est parmi les combustibles les moins chers. La stère de bois est, en moyenne, vendue entre 50 € et 70 €. Cela porte le montant du kWh à environ 0.043€. Un montant qui varie selon le marché, votre lieu d’habitation ou encore le transport.

Pour le poêle à pellets, il faut savoir qu’une tonne de granulés livrée à domicile coûte environ 350 €. Le prix du kWh est estimé à 0,8€. Ces granulés sont généralement conditionnés en sacs de 15kg dont le prix variait en août 2021 entre 4,50€ et 6,30€. Ces montants peuvent, eux aussi, varier en fonction du coût de la matière première.

Il faut également avoir en tête que le poêle fonctionne avec de l’électricité. S’il permet de chauffer de manière plus économique, comparé à d’autres systèmes de chauffe, il ne permet pas de faire tomber la facture d’énergie à 0 € !

Le stockage du combustible 

Le stockage du combustible doit entrer en compte au moment de faire votre choix. Pour les petites surfaces, il est conseillé d’opter pour le granulé. En effet, les sacs de granulés prennent moins d’espace que les bûches de bois. 

L’entretien quotidien

Au niveau de l’entretien, la combustion des granulés émet moins de cendres. Les poêles à granulés sont donc plus rapides et moins salissants à nettoyer que les poêles à bûches.

💡 Bon à savoir

Il faut faire ramoner son poêle à bois deux fois par an dont l’une pendant la période de chauffe. Cela fait partie de vos obligations légales.

Les modalités d’installation

Installer un appareil de chauffage au bois implique la pose d’un conduit d’évacuation des fumées. On peut évacuer les fumées par :  

  • un mécanisme de cheminée 
  • une ventouse. Celle-ci peut être installée en façade ou sur la toiture. 

La ventouse permet d’extraire l’air indispensable à la combustion depuis l’extérieur et non l’intérieur de la pièce. Ce faisant, on améliore le rendement du poêle de 4 % à 5 %. Ce montage en ventouse n’est rendu possible qu’avec le poêle à granulés. C’est lui qui marque un point en ce domaine !

Et le design ? 

Le design est avant tout une affaire de goût. On trouve de très beaux poêles à bûches et de très beaux modèles à granulés. En général, les poêles à bûches ont un rendu plus « feu de cheminée ». Le poêle à granulés a un côté plus artificiel. 

Toutefois, les technologies évoluent. Si ce sont les flammes qui vous plaisent dans une cheminée, sachez que vous aurez le même rendu avec certains poêles à granulés, derrière sa vitre.

Poêle à granulés ou poêle à bûches : quel est le grand gagnant ?

Après avoir vu tous ces critères, il est temps de « compter les points ». Pour vous aider à peser le pour et le contre, voici un tableau de synthèse. 

Tableau comparatif poêle à bûches Vs poêle à granulés

 

Poêle à bûches

Poêle à granulés

Confort de chauffe

✅ 

✖️

Rendement 

✖️

✅ 

Autonomie 

✖️

✅ 

Prix du poêle 

✅ 

✖️

Prix du combustible

✅ 

✖️

Stockage du combustible 

✖️

✅ 

Entretien

✖️

✅ 

Installation

✖️

✅ 

Design

=

=


En fonction de vos besoins, l’un ou l’autre de ces appareils peut être plus adapté. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) pour savoir quel équipement se prête le plus à votre logement.

📋 En résumé : 

  • Le poêle à bûches est plus économique à l’achat et pour le combustible que son homologue à granulés. En revanche, il présente un moins bon rendement. 
  • La diffusion de la chaleur est meilleure avec un modèle à bûches. Toutefois, il est plus difficile à régler qu’un appareil à pellets qui permettra de définir une température de consigne. Les sensations de « surchauffe » seront moindres. 
  • Le poêle à bûches à un chargement manuel, il est donc moins pratique qu’un poêle à granulés. 
  • D’un point de vue entretien, les granulés génèrent moins de cendre. Le foyer est donc plus facile à nettoyer que celui d’un poêle à bûches. Les pellets sont également plus aisément stockable.
  • Enfin, sur l’aspect esthétique, à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Il existe un nombre infini de modèles de poêle. Regardez lequel peut s’intégrer dans votre décoration et votre budget. 
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.