Image
poele-bois-chaleur
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 11/01/2022

Comment diffuser la chaleur du poêle à bois dans la maison

Le poêle a bois est un mode de chauffage à la fois convivial et performant, qui produit une chaleur réconfortante. Toutefois, on peut regretter les différences de confort entre les différentes pièces de la maison, avec la sensation d'avoir presque trop chaud aux abords du poêle, tandis que les pièces les plus éloignées seront plus tempérées. Dans ce cas, le récupérateur de chaleur est particulièrement adapté pour redistribuer la chaleur de manière homogène dans les pièces les plus éloignées du foyer ou celles situées à l'étage. Ce récupérateur d'air chaud va ainsi maximiser et optimiser le rendement de votre poêle à bois. Monexpert vous en dit plus.

Poêle à bois : optimiser son fonctionnement avec un récupérateur de chaleur

Le poêle à bûches ou le poêle à granulés sont des systèmes de chauffage écologiques et performants. Par ailleurs, le bois ou les granulés sont les combustibles les moins chers. Vous pouvez donc rentabiliser rapidement leur installation par les économies d'énergie que vous allez réaliser. 

Si la chaleur apportée vous convient, sachez que pouvez encore plus pousser les bénéfices d’un poêle à bois, en installant un récupérateur de chaleur. Car la pièce la mieux chauffée par votre poêle restera toujours celle où il est installé. Les autres, elles, doivent souvent être chauffées par des modes alternatifs.

Le récupérateur de chaleur peut diffuser la chaleur du poêle dans toute la maison. Ce faisant, il peut vous faire réduire le chauffage des autres pièces et vous fait ainsi faire des économies d’énergie.

Comment fonctionne un récupérateur de chaleur ?

Le récupérateur de chaleur, ou d’air chaud, permet une vraie optimisation de votre poêle à bois. Il fonctionne comme un système de ventilation mécanique contrôlée
Pour fonctionner, il procède ainsi : 

  • Un moteur est installé, souvent dans les combles de la maison, et va aspirer l’air chaud, présent dans la pièce où est installé le poêle.
  • Cet air chaud est ensuite amené dans un réseau de distribution fait de gaines ou tuyaux. Ces derniers sont isolés, afin de conserver la chaleur au maximum
  • La chaleur est ensuite répartie dans les différentes pièces de l’habitation, au moyen de bouches de ventilations, ou bouches de soufflage, souvent installées au plafond.

La puissance du moteur choisi va dépendre du nombre de pièces que vous souhaitez alimenter avec cet air chaud. Plus il y en a, plus ce moteur devra être puissant.

Ce récupérateur de chaleur peut également être installé sur une cheminée traditionnelle, avec ou sans insert.

💡 À noter : Faites confiance à un professionnel ! 

Si vous souhaitez installer un poêle à bois avec un récupérateur de chaleur, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) afin de faire le bon choix. Il pourra notamment vous aiguiller sur la bonne puissance de moteur, vous conseiller sur les gaines et leur longueur et pourra s’assurer de la qualité globale de l’installation. 

Avantages et inconvénients du récupérateur de chaleur 

Le récupérateur de chaleur pour poêle à bois possède plusieurs avantages comme :

  • une meilleure distribution de l’air chaud
  • une baisse des factures énergétiques

En outre, il est possible d’ajouter un thermostat programmable, qui va vous permettre d’intervenir sur la température de déclenchement du récupérateur de chaleur. Ce dernier peut même être piloté à distance.

S’il semble très intéressant sur le papier, notez que le récupérateur de chaleur nécessite une certaine installation. Le moteur doit être installé dans le plafond, ou faux-plafond, ou encore dans les combles. Attention également au bruit du moteur qui pourrait devenir une nuisance sonore s’il est mal installé.

💡 Bon à savoir : Un système adapté au neuf et à l'ancien

Le récupérateur de chaleur est plus facile à installer lors d’une construction neuve puisqu'il vient s'insérer dans l'architecture.

Toutefois, on peut aussi en bénéficier dans l'ancien. Il est possible de l’ajouter à votre système de chauffage existant dans le cadre de travaux de rénovation énergétique

Quel est le prix d'un récupérateur de chaleur pour poêle à bois ?

Le prix d’un récupérateur de chaleur va dépendre de plusieurs éléments, notamment du nombre de pièces distribuées et donc des gaines installées. En règle générale, son coût se situe entre 500 € et 2 000 € avec un prix moyen de 1 000 €. Ces tarifs incluent la pose. 

Existe-t-il des aides pour s'équiper d'un récupérateur de chaleur ? 

Dans le cadre de l'installation d'un récupérateur de chaleur avec un poêle à bois, on peut bénéficier de certaines aides à la rénovation énergétique comme la Prime Énergie Monexpert ou MaPrimeRénov'. Ces aides sont ouvertes à tous. Elles permettent de prendre en charge une partie du montant de l'achat du poêle à bois et de sa pose. Pour en bénéficier, vous devrez passer par un professionnel RGE. 

Vous pouvez cumuler ces aides avec d'autres dispositifs existants comme :
•   L'éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ)
•   La TVA à taux réduit à 5,5%
•   Le chèque énergie

Seul Monexpert vous propose :

⭐ une vérification de votre devis de travaux d'isolation avant engagement des travaux
⭐ une protection juridique gratuite
⭐ un versement de la prime en 5 à 10 jours seulement

Je demande ma prime

📋 En résumé :

  • Le récupérateur de chaleur est une bonne installation pour augmenter la rentabilité de votre poêle à bois, qu’il fonctionne avec des bûches ou des pellets/granulés. Il permet de récupérer et de redistribuer la chaleur émise par le poêle dans d’autres pièces de la maison. 
  • Ce récupérateur présente de nombreux avantages et notamment celui de faire baisser vos factures énergétiques. Attention tout de même à la place qu’il peut prendre et aux travaux que cela peut engendrer.
  • Cette installation présente un coût, en plus de celui du poêle à bois : en moyenne 1 000 €. Mais vous pouvez compter sur plusieurs aides financières.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.