Image
chauffage_de_piscine
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 13/07/2021

Pompe à chaleur pour une piscine : comment bénéficier des aides ?

A la fois écologique et économique, le système des pompes à chaleur air-eau est une solution à privilégier pour chauffer sa piscine. Qu’elle soit enterrée, hors-sol, de petite ou de grande taille, la pompe à chaleur est efficace et rentable énergétiquement pour tous les types de piscines. Mais surtout, reconnue pour ses performances écologiques, la pompe à chaleur (PAC) est éligible à de nombreuses aides financières de l’Etat. Monexpert vous présente ce système de chauffage et vous explique comment obtenir les aides. 

Quelles aides financières de l’Etat pour l’achat d’une pompe à chaleur pour piscine ?

L’achat d’une pompe à chaleur pour piscine est un investissement très important. En moyenne, il faut compter de 1 000 € à 3 000 € selon les modèles et la puissance de la PAC, ainsi que 2 000 € pour son installation par un spécialiste.

Comme l'explique le fournisseur d'énergie Engie "Impossible de bénéficier d’aides de l’Etat pour une pompe à chaleur uniquement destinée à la piscine, mais pourquoi ne pas en profiter pour installer une pompe à chaleur pour l’habitation et la piscine."

Dans le cas d’une PAC Air / Eau générale chauffant l’ensemble de la maison, le prix peut s’élever jusqu’à 12 000 €. Malgré les nombreux avantages écologiques et énergétiques du dispositif, l’investissement n’est économique qu’au bout de plusieurs années. C’est la raison pour laquelle, l’Etat fait bénéficier les particuliers de différentes aides financières. 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

Cette aide financière s’inscrit dans le cadre du dispositif CEE (Certificats d’Economie d’Energie). Elle permet de prendre en charge des travaux de rénovation dans une maison principale ou une résidence secondaire. 

Le montant varie en fonction des prévisions d’économies d’énergie réalisées et de vos ressources. Pour en bénéficier vous devrez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). 

🔹 MaPrimeRénov'

Depuis octobre 2020, les ménages peuvent bénéficier d’une prime d’aide à l’achat d’équipements ou de dépenses dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, visant à favoriser la transition énergétique.

Tous les propriétaires et locataires sont éligibles pour des achats ou des travaux concernant leur résidence principale.

De plus, depuis cette année, les copropriétés et les bailleurs sont également concernés. Le montant de la prime est calculé en fonction :

  • du revenu fiscal de référence ; 
  • des travaux engagés ; 
  • de l'emplacement géographique de votre logement. 

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer

MaPrimeRénov' Bleu

Revenus 
très modestes

MaPrimeRénov' Jaune

Revenus 
modestes

MaPrimeRénov' Violet

Revenus 
standards

MaPrimeRénov' Rose

Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

 

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer


MaPrimeRénov' Bleu

Revenus 
très modestes


MaPrimeRénov' Jaune

Revenus 
modestes


MaPrimeRénov' Violet

Revenus 
standards


MaPrimeRénov' Rose

Revenus 
élevés

1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

Dans le cadre d'une résidence principale MaPrimeRénov' peut se cumuler avec la Prime Énergie Monexpert pour acheter une PAC Air / Eau. 

Pompe à Chaleur Air / Eau : le cumul de MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert

PAC Air / Eau Revenus très modestes Revenus modestes Revenus standards Revenus élevés
MaPrimeRénov' 4 000 € 3 000 € 2 000 € -

Prime Énergie Monexpert (montant maximal)

4 000 € 4 000 € 2 500 € 2 500 € 
Total des primes à cumuler 8 364 € 7 364 € 4 727 €  2 727 € 
Image

Boostez vos aides financières en cumulant MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

🔹L'Éco-Prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

Ce prêt à intérêts nuls permet de financer l’achat d’une PAC ou tout autre achat ou travaux de rénovation énergétique. Le montant de l'éco-PTZ s’étale entre 7 000 € et 30 000 € et il est remboursable sur une durée pouvant aller jusqu’à 15 ans. Pour en faire la demande, il suffit de s’adresser directement à une banque ayant signé un partenariat avec l'État. 

Au niveau des conditions d'éligibilité, il faut être propriétaire ou locataire depuis plus de deux ans, le logement doit être la résidence principale des habitants, et il faut nécessairement faire appel à des professionnels RGE pour l’installation de la PAC ou la réalisation des travaux. 

Pompe à chaleur pour piscine : comment cela fonctionne ?

La PAC pour piscine, fonctionne comme tous les types de pompes à chaleur. Elle prélève des calories extérieures pour les transformer et les restituer en chaleur. Pour les piscines, on privilégie les pompes à chaleur Air / Eau. 

La PAC Air / Eau capte la chaleur qui est présente naturellement dans l’air pour faire évaporer un fluide frigorigène qui est lui-même transformé par un compresseur afin d’en augmenter la température (90°). Ce gaz chaud qui a été créé passe ensuite dans un condenseur, dans lequel il se transforme en liquide et libère sa chaleur, venant ainsi alimenter le système de chauffage de la PAC. 

Et ainsi de suite, le circuit de chauffage s’auto-alimente ensuite en grande partie, ce qui permet de créer presque gratuitement et écologiquement de la chaleur. Selon la taille du bassin et les modèles de pompes à chaleur, on estime que pour 1 kWh d’électricité consommée, une PAC air-eau produit de 4 à 8 kWh thermiques, c’est-à-dire autant de chaleur qui est envoyée dans l’eau de la piscine. 

De plus, la PAC se place après le système de filtration de la piscine, grâce à un by-pass. Ainsi, les deux appareils fonctionnent simultanément et de façon complémentaire, afin de diffuser l’eau réchauffée et assainie de manière homogène dans le bassin. 

Comment choisir sa pompe à chaleur pour piscine ?

Les types de pompes à chaleur 

Il existe deux types de pompes à chaleur, le modèle vertical et le modèle horizontal, leur utilisation varie peu, mais leurs caractéristiques présentent quelques différences.

  • La pompe à chaleur horizontale : Il s’agit du modèle le plus répandu en Europe, le ventilateur est situé en façade, l’air froid est donc restitué à l’horizontal. L’emplacement de l’appareil est important car l’air froid propulsé peut s’avérer gênant. Néanmoins ce modèle est généralement plus discret visuellement. 
  • La pompe à chaleur verticale : Ce type de PAC est un modèle plus répandu en Amérique du nord. Plus silencieux que le modèle horizontal, l’air est soufflé en l’air, ce qui est également moins gênant lorsqu’on passe à côté. En revanche, attention aux feuilles des arbres et autres débris qui peuvent tomber dans l’appareil et altérer son fonctionnement. 

Les caractéristiques techniques à prendre en compte

Pour bien choisir sa pompe à chaleur de piscine, certaines caractéristiques sont à prendre en compte absolument, en fonction du type de bassin et des habitudes d’utilisation qu’on en a, pour optimiser les performances de la PAC et maximiser sa rentabilité et sa durée de vie. 

  • Le type d’échangeur : Pour les piscines où le pH de l’eau est plutôt bas (acide), ou pour les piscines au sel, il est conseillé de choisir une pompe à chaleur dont le l’échangeur est en titane, et donc plus résistant que l’inox qui est plus facilement altérable. Cela permet de préserver la PAC de la corrosion. 
  • Le type de compresseur : Le compresseur scroll a un rendement supérieur au compresseur à piston et produit moins de nuisances sonores que celui-ci. Le compresseur rotatif présente, lui,  le grand avantage de générer une puissance constante, quelle que soit la température de la source froide. 
  • Le coefficient de performance : Le COP est le rapport entre l’énergie électrique consommée par la PAC et l’énergie thermique restituée dans la piscine, autrement dit les performances énergétiques de l’appareil. Plus la COP est élevée, plus la PAC est efficace. Par exemple, si le COP est de 4, cela signifie que pour 1 kWh d’électricité consommée, la pompe à chaleur restitue 4 kWh de chauffage dans la piscine. 

Attention néanmoins, car il ne faut pas oublier que les performances de la PAC dépendent avant tout de l’écart entre la température de l’air prélevé, celle de l’eau à chauffer, et de la température à atteindre (la consigne de chauffe). De plus, le taux d’humidité de l’air est un autre facteur à prendre en compte. Or, le calcul du COP n’est encore soumis à aucune réglementation, il varie donc d’un fabricant de PAC à un autre.      

⚠️ Zoom sur la puissance de la pompe à chaleur en hiver 

D’après le référentiel de certification NF en ce qui concerne la puissance de la PAC, les fabricants ont l’obligation de donner les puissances restituées de leurs produits pour une une température de l’air extérieur égale à 15°. Il est donc recommandé de prendre cela en compte car le mercure en hiver peut descendre en dessous des 15°C altérant les capacités de chauffage de la pompe. 

Il est important de bien choisir le modèle de sa PAC en fonction des caractéristiques de sa piscine, de son lieu de vie et de ses habitudes d’utilisation. Il faut se rappeler que les performances d’une pompe à chaleur varient selon les conditions climatiques extérieures. D’ailleurs, certains modèles ne fonctionnent pas en dessous d’une certaine température. 

👍 Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur pour piscine ?

Les PAC pour piscines présentent de nombreux avantages, notamment écologiques et économiques, en comparaison avec les autres types de chauffage pour piscine.

Un système écologique 

Avant tout, les PAC présentent donc le grand avantage d’utiliser peu d’électricité, car elles utilisent en majorité de l’énergie gratuite et renouvelable, qui est considérée verte car elle est illimitée. L’impact des PAC sur l’environnement est donc moindre comparé aux autres systèmes de chauffage. 

Un mode de chauffage économique 

Malgré leur prix à l’achat très élevé, les PAC sont également le type de chauffage pour piscine le plus économique à l’usage. En effet, à condition d’être adapté au bassin à réchauffer, ce mode de chauffage est plus économique que les systèmes à résistance électrique, il est aussi plus performant et autonome que les dispositifs à énergie solaire. En effet, les pompes à chaleur sont très rentables énergétiquement. On estime qu’une PAC produit en moyenne 2 à 5 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Ainsi, l’appareil est rapidement rentabilisé. Dans le cas d’un bassin de 4m sur 8m, couvert la nuit, il faut compter environ 200 € pour chauffer l’eau à 28° entre mai et septembre. Sur le long terme, la PAC permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. Et dans le cadre d’un déménagement, elle constitue également une plus-value pour le prix de vente de la maison. 

Une installation facile 

Sur le plan technique, les pompes à chaleur pour piscine présentent également des avantages : les PAC s’adaptent à tous les types de piscines, et l’installation est assez simple. La configuration et la gestion de l’appareil sont très simples, puisqu’il suffit de mettre la PAC sous tension et de régler la consigne de chauffe. Sa maintenance est également simple puisqu’un entretien annuel suffit à assurer la pérennité de la PAC.

En termes pratiques, il est important de placer sa PAC à l’extérieur, ou bien dans un espace suffisamment grand pour assurer un flux et un renouvellement de l’air constant. Le sol doit être dur et stable et l’appareil ne doit pas être collé à un mur, ni installé trop près de l’eau. 

il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour l’installation de l’appareil et pour sa maintenance annuelle afin d’optimiser ses performances sur le long terme. 

👎 Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur pour piscine ?

Bien qu’elles constituent la meilleure solution pour chauffer sa piscine en termes écologiques, énergétiques et économiques, les pompes à chaleur présentent également quelques inconvénients. 

Un coût d'achat important

Le principal inconvénient des pompes à chaleur est leur coût à l’achat. Selon le modèle de la PAC et sa puissance, il faut compter au minimum 500 €, pour un dispositif basique correspondant à une petite piscine, et ce sans compter les frais d’installation ni d’électricité. 

Des nuisances sonores 

L’autre inconvénient majeur des PAC est la nuisance sonore importante générée par l’appareil. Les modèles varient généralement entre 40 et 60 décibels, bien que les produits les plus récents atteignent les 30 décibels. 

🌡 PAC : Quelle température pour ma piscine ? 

Attention à la température de consigne donnée à l'appareil. Il faut savoir que lorsque l’eau de la piscine est supérieure à 30°, certaines garanties des fabricants ne s’appliquent plus. Particulièrement pour les piscines à liners, qui peuvent être endommagées par une eau trop chaude. 

📋 En résumé : 

  • La Pompe à Chaleur pour piscine permet de chauffer votre bassin de manière écologique et économique
  • Elle peut cependant être chère à l'achat
  • La PAC pour piscine ne donne pas directement lieu à des aides. En revanche, une pompe à chaleur Air / Eau destinée à vous chauffer pourra servir de système de chauffage également pour la piscine
  • Ainsi, vous pourrez bénéficier des aides à la rénovation énergétique
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.