Image
pompe à chaleur air-eau
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 25/10/2021

Pompe à chaleur air/eau, tout savoir sur ce chauffage performant

Vous souhaitez remplacer votre chaudière ? Ou au contraire, raccorder vos radiateurs et/ou planchers chauffants à une pompe à chaleur ? L’une des solutions : la pompe à chaleur air/eau. Il s’agit d’un système de chauffage qui permet de conserver son installation hydraulique, tout en profitant des nombreux avantages de la pompe à chaleur (PAC). Vous profitez également d’un système plus économique et plus écologique. Monexpert vous propose d’en savoir plus sur la pompe à chaleur air/eau et sur les aides disponibles pour en installer une chez vous.

Comment fonctionne la pompe à chaleur air/eau ?

Le principe d’une pompe à chaleur air/eau est de récupérer les calories présentes dans un élément naturel, ici l’air. Ces calories vont être utilisées pour chauffer l’eau de votre système de chauffage : vos radiateurs ou plancher chauffant.

De quoi est composée la PAC air/eau ? 

La pompe à chaleur air/eau est composée de 4 éléments distincts :

  • Un évaporateur. Il s’agit d’une unité installée en extérieur, qui utilise les calories présentent dans l’air pour transformer le fluide frigorigène en vapeur.
  • Ce gaz passe ensuite dans un compresseur, qui permet d’en augmenter la pression et  la chaleur.
  • C’est le condenseur qui entre finalement en jeu. Son rôle : faire entrer en contact ce gaz chaud avec l’eau de chauffage. Celle-ci, une fois chauffée, va être envoyée dans le circuit de chauffage. Après son passage dans le condensateur, le gaz retrouve un état liquide. 
  • Dernière étape : le détendeur, qui va permettre de diminuer la pression du liquide mais également faire chuter sa température.

Quels avantages de se chauffer avec une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur air/eau est un système qui permet d’utiliser une ressource gratuite et illimitée : l’air. Il s’agit également d’un système qui produit plus d’énergie qu’il en consomme. Avec une PAC air/eau, vous pourrez réaliser des économies d’énergies durables, visibles sur votre facture. 

Vous pouvez également opter pour un modèle réversible qui, en plus de produire de la chaleur, vous permettra de refroidir votre intérieur. Certaines pompes à chaleur permettent également de produire votre eau chaude sanitaire (ECS).

Quels travaux prévoir pour installer une pompe à chaleur air/eau ?

Le grand avantage de cette pompe à chaleur air/eau est le peu de travaux à réaliser pour l’installer. En effet, ce système peut être “greffé” à vos chauffages existants, uniquement si ceux-ci fonctionnent à l’eau. Seule la façon de chauffer l’eau est modifiée.

Si vous souhaitez substituer votre chaudière par un système de pompe à chaleur, il convient de choisir :

  • une pompe à chaleur « basse température » (40°C / 45°C) pour les planchers chauffants. Elle peut être associée à un ballon ECS indépendant.
  • une pompe à chaleur « moyenne température » (50°C / 55°C) pour des radiateurs bien dimensionnés. Plus économique, cela permet aussi d’assurer la production d’eau chaude sanitaire.
  • une pompe à chaleur « haute température » (65°C et +) dans le cas de radiateurs qui requièrent ces températures élevées. Dans ce cas, la pompe à chaleur est également capable d’assurer la production d’eau chaude sanitaire.

Tous ces modèles peuvent être installés en remplacement d’une chaudière. Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur peut induire jusqu'à 70% d'économies sur la facture de chauffage.

💡 À noter 

dans certaines régions il sera nécessaire de garder ou d’installer un système d’appoint. En effet, lorsque les températures extérieures atteignent -5°C (-25°C pour les pompes à chaleur les plus performantes), votre pompe à chaleur air/eau risque de ne plus fonctionner.

Quel est le prix d’une pompe à chaleur air/eau ?

Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie), le prix d’achat d’une pompe à chaleur air / eau se situe entre 65€ TCC à 95€ TTC par m² chauffé. Cela représente donc un investissement entre 6 500 € et 9 500 € pour une habitation de 100 m².

Ainsi le coût moyen pour l’achat d’une pompe à chaleur air / eau varie entre 9 000€ et 15 000€. Un investissement qui peut être réduit par des aides financières dédiées.

Cette somme est rapidement rentabilisée par les économies d’énergie réalisées sur le long terme. Vous pouvez, de plus, bénéficier d’aides à la rénovation énergétique.

Plusieurs aides financières pour installer une pompe à chaleur

Plusieurs aides ont été mises en place pour aider les ménages à installer des systèmes plus écologiques. C’est le cas de la pompe à chaleur. 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

Il est possible de bénéficier de la Prime Énergie Monexpert, qui entre dans le cadre des CEE (Certificats d’Economies d’Energie). Cette aide permet d’obtenir jusqu’à 4 000€ pour l’installation d’une pompe à chaleur dans le cadre d'un remplacement de chaudière à énergie fossile.

La Prime Énergie Monexpert est ouverte à tous les Français. Autre avantage : elle est cumulable avec d’autres aides, comme MaPrimeRénov’ par exemple. La prime énergie vous sera versée par Monexpert à la fin de vos travaux. Elle peut être bonifiée en fonction de vos revenus.

🔹 MaPrimeRénov'

Il est également possible de bénéficier de MaPrimeRénov’. Cette aide remplace le CITE, le crédit d'impôt pour la transition énergétique et l’aide « Habiter mieux agilité » de l’Anah, l’Agence nationale de l’habitat. Elle est ouverte à tous les ménages mais son montant dépend des revenus.

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

 

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

 

 

Les cumuls possibles de MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert

Pompe à chaleur air/eau Revenus très modestes Revenus modestes Revenus standards Revenus élevés
MaPrimeRénov' 4 000 € 3 000 € 2 000 € -

Prime Énergie Monexpert (montant maximal)

4 000 € 4 000 € 2 500 € 2 500 €
Total des primes à cumuler 8 000 € 7 000 € 4 500 € 2 500 €

💡 Bosstez vos aides financières

Cumulez MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Monexpert pour alléger le coût de vos travaux ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Demander ma prime

Profiter de l’Éco-prêt à taux zéro

Vous pouvez également souscrire à l’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ, pour financer vos travaux. Ce dernier permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sans intérêt, remboursables en 15 ans maximum. L’éco-PTZ peut être accordé par des banques ayant signé une convention avec l’État.

Bénéficier d’un taux de TVA réduit

Un taux de TVA réduit s’applique pour les travaux de rénovation énergétique. Il passe de 20% à 5,5% pour l’installation d’une pompe à chaleur. Pour en bénéficier, vous n’avez rien à faire. C’est à votre artisan d’appliquer directement la réduction. Il est donc indispensable de passer par un professionnel. Toutefois, à l’inverse des autres aides, il n’est pas indispensable de passer par un professionnel RGE. 

Se renseigner sur les aides locales

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de vos collectivités locales pour savoir si elles ont mis en place certaines aides, notamment pour la rénovation énergétique. Votre commune, département ou région peut en proposer. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller FAIRE.

💡 A noter

Nous vous conseillons néanmoins de toujours faire appel à un installateur certifié RGE pour installer votre pompe à chaleur air/eau. Il s’agit dans la plupart des cas d’une condition pour pouvoir bénéficier des aides de l’État.

Trouver un pro

📋 En résumé : 

  • La pompe à chaleur air/eau est un dispositif qui permet de produire de la chaleur et même de l’eau chaude sanitaire, grâce aux calories présentes dans l’air.
  • L’avantage de cette pompe à chaleur est qu’elle peut être installée sur un réseau de chauffage ou de plancher chauffant déjà existant, fonctionnant à l’eau.
  • S’il s’agit d’une installation onéreuse, la pompe à chaleur air/eau permet de faire d’importantes économies d’énergies. De plus, elle est éligible à de nombreuses aides qui vont vous permettre d’alléger l’investissement de départ.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.