Image
condensation fenetre
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 12/02/2021

Condensation, révélatrice d'une mauvaise isolation ?

Buée, humidité, tout cela génère de la condensation. Et bien souvent, ce n’est pas une bonne nouvelle. Cela s’accompagne d’une hausse de la facture de chauffage. La condensation est-elle synonyme d’une mauvaise isolation ? Monexpert fait le point.

Pourquoi y-a-t-il de la condensation sur mes fenêtres ?

La condensation est un processus physique qui se traduit par un changement d'état d’un élément qui passe d'un état gazeux à un état liquide

Typiquement, c’est ce qui se passe lorsque vous avez de la buée sur vos vitres ou vos murs. En fait, c’est la rencontre entre de l’air chaud et humide avec une surface froide. La vapeur d’eau contenue dans l’humidité de l’air se transforme en gouttelettes. 

C’est souvent dû à deux phénomènes conjoints :

  • Une isolation vétuste qui favorise les échanges thermiques, dont l’entrée d’air froid, l’hiver ; 
  • Un manque d’aération ou de ventilation

Or, moins la maison est étanche, plus l’air est humide et plus elle est difficile à chauffer. La condensation n’est donc qu’un symptôme des déperditions d’énergie. En plus, elle contribue malheureusement à écailler les peintures et à favoriser l’apparition de champignons et moisissures. 

En général, la condensation se produit sur les fenêtres qui sont des ponts thermiques. Leur surface est fine et reste perméable aux différences de températures. C’est notamment le cas des vitrages simples

Cela peut aussi se produire sur les murs. Cela signifie que votre habitation est en proie à un effet de paroi froide, c’est-à-dire à une différence notable de température entre les murs et l’air ambiant

Comment faire pour éviter la condensation ? 

Pour éviter la condensation, il faut donc renforcer l’isolation de son logement et en améliorer la ventilation. Voyons cela ensemble.

👉 Renforcer l’isolation des fenêtres 

Puisque l’isolation se produit surtout au niveau des fenêtres, il peut être bon de s’y attaquer en premier. Mieux isoler les fenêtres, cela revient bien souvent à installer des doubles vitrages au lieu de vitrages simples

Ceux-ci permettent de faire barrage au froid. On estime qu’isoler ses fenêtres peut se traduire par 10 à 15% d’économies d’énergie, selon l’Ademe. En outre, cela permet de renforcer l’isolation phonique de sa maison et de gagner en confort acoustique

👉 Comment supprimer la condensation sur les murs ?

Pour les murs, c’est la même chose, il faut avant tout isoler pour minimiser les échanges thermiques. Pour cela, il faudra installer des plaques d’isolant directement contre le mur. Pensez avant à les nettoyer pour éliminer toute trace d’humidité !

On peut également opter pour une isolation par soufflage en installant une contre-paroi sur une ossature métallique. On viendra alors souffler un isolant entre la nouvelle paroi et la paroi d’origine

Vous pouvez compléter en installant des boudins sous les portes pour limiter les arrivées d’air et isoler les portes. 

👉 Améliorer la ventilation, comment faire ? 

L’isolation n’est pas la seule action à mener pour limiter la condensation. Elle doit s’accompagner d’une amélioration de la ventilation

Au quotidien, il convient d’ouvrir ses fenêtres 10 minutes par jour. Cela permet de renouveler l’air intérieur en chassant l’air vicié et humide. Ainsi, l’intérieur de votre logement est plus sec donc plus facile à chauffer. Ce faisant, on limite la production de buée. 

Il faut également installer un système de ventilation adéquat. Par exemple, on peut penser à une VMC double flux. Ainsi, la pollution intérieure sera éliminée au cours de la journée par la filtration de la VMC. 

👉 Quid du chauffage ? 

Enfin, la condensation est due à un choc thermique entre l’air chaud et les surfaces froides. Pour atténuer le problème, vous pouvez baisser un peu le chauffage chez vous. Pour chauffer à la température idéale, basez-vous sur les recommandations de l’Ademe : 

  • 19°C à 21°C dans les pièces à vivre ; 
  • 17°C dans les chambres ;
  • 17°C dans la salle de bain lorsqu’elle est inoccupée, 22°C quand elle est occupée

Vous ferez ainsi des économies d’énergie. En effet, 1°C en moins sur les radiateurs équivaut à  7% de gain sur la facture de chauffage

Isolation, ventilation : quelles aides à la rénovation thermique ? 

Pour améliorer l’isolation et la ventilation de votre logement, il existe des aides à la rénovation thermique. Elles peuvent servir à lutter contre la condensation. 

🔹 La Prime Énergie Monexpert 

Issue du système des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), la Prime Énergie Monexpert est une aide à la rénovation énergétique. Ouverte à tous, elle permet aux ménages : 

  • De renforcer l’isolation 
  • D’installer un système de chauffage performant 
  • D’améliorer leur ventilation 

Son montant dépend de vos revenus et des travaux envisagés. 

Image
logo monexpert

Une isolation à refaire ? Profitez de la Prime Énergie Monexpert pour isoler votre toiture, vos murs et vos sols.

🔹 MaPrimeRénov’ 

Cumulable avec la Prime Énergie, MaPrimeRénov’ permet de contribuer à vos travaux d’isolation et de rénovation. Tous les ménages sont éligibles à cette aide de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).  

Le montant de MaPrimeRenov’ est fixé par barème. Il varie en fonction: 

  • du revenu fiscal de référence (RFR) du foyer ; 
  • du lieu de résidence du ménage ; 
  • Des travaux entamés. 

🔹 L’Eco-PTZ 

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-ptz)  est un crédit bancaire avec 0% d’intérêt. D’un montant maximal de 30 000 euros, il est remboursable sur 15 ans. Ouvert à tous, il faudra se rapprocher d’une banque ayant signé une convention avec l’État pour le demander. 

✒️ À noter :

Lorsque vous réalisez des travaux de rénovation thermique, pour bénéficier des aides, il faut faire  appel à un professionnel RGE. Cela vous donne le droit à un taux de TVA réduit à 5,5%, tant sur le matériel que sur la main-d’œuvre.

📝 En résumé : 

  • La condensation est synonyme d’humidité et d’isolation peu performante 
  • Elle peut engager des dégâts dans votre maison (moisissures et altération de la peinture)
  • Pour l’éliminer, il faudra mettre en place des écogestes et entamer des travaux de rénovation énergétique
  • Ces derniers peuvent être pris en charge par des aides
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.