Rédigé par Juliette S. - À jour le 01/09/2021

Rénover à moindre coût : voici 5 travaux à moins de 5 000 €

Les travaux de rénovation énergétique peuvent représenter un budget important pour les ménages. Toutefois, il n'est pas toujours nécessaire de dépenser des sommes pharamineuses. Il existe de nombreux travaux à moins de 5 000 €. Monexpert fait le point. 

1. Isoler les combles perdus : 3 600 € pour 100 m²

Selon l'Ademe, jusqu'à 30% des déperditions thermiques passent par le toit. L'isolation des combles perdus est donc l'un des leviers les plus importants pour réaliser des économies d'énergie

Ces travaux sont faciles à réaliser et peu coûteux. En moyenne, il faut compter 36 € /m² pour isoler des combles perdus, soit 3 600 € pour 100 m² de surface. A titre de comparaison, une isolation des murs par l'intérieur est comprise entre 50 € et 90 € par m².

Pour en minimiser le budget, on peut opter pour des isolants peu chers comme la laine de verre ou la laine de roche. En faisant appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), on pourra bénéficier d'aides à la rénovation thermique comme la Prime Énergie Monexpert

Le montant maximal de cette aide est porté à 9 €/m² d'isolant, soit 900 € d'économies sur les travaux (pour 100 m²). 

💡 Bon à savoir : L'isolation des combles à 1 €, c'est fini ! 

Au vu du grand nombre de litiges sur les travaux d'isolation des combles à 1 € et des arnaques qu'elles ont engendrées, les programmes d'isolation à 1 € liés à Coup de Pouce Isolation n'existent plus. Le gouvernement y a mis fin au 1er juillet 2021. 

2. Isoler la porte du garage : de 10 € à 625 € selon le type d'isolation

Comme l'explique le fournisseur de gaz Engie, "Un garage non chauffé accolé à une maison, c’est un peu comme un gros glaçon appliqué contre votre tasse de café bien chaud". Isoler son garage, c'est donc une priorité. 

Vous pouvez pour cela réaliser l'isolation de la porte du garage. Un kit d'isolation pour la porte coûte entre 10 € et 50 € environ. C'est donc une opération à tout petit budget. 

Il est également possible d'isoler les planchers bas et les murs. Il faudra débourser environ 50 € par m². Pour un garage de 12,5 m², le budget est estimé à 625 €. 

MaPrimeRénov' cumulée à la Prime Énergie Monexpert vous aideront à minimiser le budget travaux.

  • Pour l'isolation des planchers bas, vous pourrez bénéficier d'une aide allant jusqu'à 8 € du m². 
  • Pour les murs, cette aide monte jusqu'à 67 € par m².

3. Installer un chauffe-eau thermodynamique : 2 500 € pour un ballon de 300 litres

Selon l'Ademe, la production d'eau chaude sanitaire constitue environ 12% de notre facture d'électricité. C'est donc un gros poste de dépense. Pour le diminuer, on peut installer un chauffe-eau thermodynamique

Il s'agit d'un ballon d'eau chaude électrique couplé avec une pompe à chaleur air / air. Il pompe les calories de l'air extérieur et les utilise pour chauffer le réservoir. On fait donc moins appel à la résistance électrique. On réduit ainsi sa consommation d'électricité. 

On estime le coût à 2 500 € pour un ballon de 300 litres. Grâce au cumul de la Prime Énergie Monexpert et de MaPrimeRénov', on peut en réduire le montant en bénéficiant d'une prise en charge portée jusqu'à 1 374 €. 

4. Poser des fenêtres à double vitrage : de 200 à 650 € pour une fenêtre PVC

Les fenêtres induisent jusqu'à 15% de pertes de chaleur. En les remplaçant par des modèles à double vitrage, on fait baisser sa facture de chauffage. En moyenne, une fenêtre en PVC a un prix compris entre 200 € et 650 €. On peut demander jusqu'à 100 € par équipement d'aides à la rénovation thermique. 

5. Installer un poêle à bois ou un insert de cheminée : de 200 à 8 000 €

Enfin, le bois est l'énergie de chauffage la moins chère selon l'Ademe. C'est pourquoi, pour réduire sa consommation de chauffage, on peut installer un chauffage d'appoint au bois. Un poêle à bois ou un insert dans le salon permettent de venir en soutien d'un système de chauffage principal

Pour un poêle à bois, il faudra compter entre 200 € et 8 000 €. Pour des travaux à petit budget, optez pour un modèle à moins de 5 000 €. 

Vous pourrez aussi demander des aides à la rénovation thermique. L'installation d'un poêle à granulés peut être prise en charge à hauteur de 3 800 € maximum

💸 Aides à la rénovation thermique : quels montants pour moi ?  

Le montant des aides à la rénovation thermique dépend des travaux engagés et de votre revenu fiscal de référence. Plus les travaux sont chers et moins vos revenus sont élevés, plus le montant des primes sera important. Pour savoir à quel montant vous pouvez prétendre, n'hésitez pas à faire une simulation.

Allégez votre budget travaux avec la Prime Énergie Monexpert : la demande est gratuite, sans engagement et ouverte à tous !

📋 En résumé : 

Pour minimiser le budget rénovation de votre maison ou appartement, il existe de nombreux travaux à moins de 5 000 € :

  • L'isolation des combles
  • L'isolation du garage
  • Le changement des fenêtres
  • L'installation d'un chauffe-eau thermodynamique 
  • L'installation d'un poêle à bois

Pour diminuer encore le montant des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez demander des aides à la rénovation. 

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.