Image
questionnement
Rédigé par Juliette S. - À jour le 19/07/2021

VMC : quelle ventilation choisir en rénovation ? Comparatif

Depuis 1969, il est obligatoire d’installer un système de ventilation dans les logements construits depuis cette date. La VMC, particulièrement efficace, peut être une bonne option. Comment bien la choisir ? Combien coûte-t-elle ? Pour quel modèle opter ?

Pourquoi installer une VMC ?

Installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur de votre domicile. Cela offre d’autres avantages comme :

  • Une baisse du taux d’humidité dans votre logement. Ainsi, vous évitez la formation de condensation et moisissures ;
  • La lutte contre la pollution intérieure. Vous évacuez l’air chargé de particules polluantes (produits d’entretien, parfums d’intérieur…) ;
  • Une évacuation des mauvaises odeurs de votre maison ;
  • Une réduction des factures de chauffage (vous limitez les pertes de chaleur subies lorsque vous ouvrez vos fenêtres pour aérer votre logement).

C’est donc essentiel à votre bien être.

Choisir sa VMC en rénovation : quels critères ?

Toutes les VMC fonctionnent sur le même principe, en 3 temps :

  1. Des entrées d’air situées sur les façades ou les fenêtres de vos pièces principales font pénétrer de l’air neuf à l’intérieur de votre habitation.
  2. Cet air parcourt ensuite toute votre maison.
  3. L’air vicié (chargé en humidité et en pollution) est évacué à l’extérieur de votre logement grâce à des bouches d’extraction.

Malgré ses principes généraux, il existe trois grandes sortes de VMC :

  • la VMC simple flux autoréglable ;
  • la VMC hygroréglable ;
  • la VMC double flux.

Pour savoir quelle VMC choisir, il convient de comprendre ce qui différencie ces trois systèmes.

🔹 La VMC simple flux autoréglable

Avec la VMC simple flux autoréglable, le débit de l’air, entrant comme sortant, reste constant. La VMC assure un renouvellement de l’air en continu. Elle ne prend pas en compte les conditions climatiques extérieures ou les conditions intérieures (humidité, nombre d’occupants, etc.).

La pose est relativement simple. Il suffit de remplacer les anciennes grilles d’aération par des grilles autoréglables. L’installation en rénovation coûtera 750 et 1 000 €.

L’installation d’une VMC simple flux autoréglable est à privilégier :

  • pour les petits budgets ;
  • si vous ne souhaitez pas des travaux lourds.

🔹 La VMC simple flux hygroréglable

Contrairement à l’autoréglable, la VMC simple flux hygroréglable régule le débit d’air en fonction du taux d’humidité constaté dans votre logement. Par exemple, si votre air intérieur est particulièrement humide à un moment de la journée, la VMC va évacuer l’humidité plus rapidement. En s’adaptant à vos besoins, la VMC hygroréglable favorise ainsi vos économies d’énergie.

Une VMC simple flux hygroréglable fonctionne avec un moteur qui gère l’extraction. En plus du moteur, l’installation consiste à poser des entrées d'air dans certaines pièces et les bouches d'extraction dans d’autres.

Pour relier ces deux éléments, il faut installer des conduits d’évacuation. Le budget à prévoir en rénovation est compris entre 1 200 et 1 600 €. Cette solution à petits prix est aussi vectrice d’économies d’énergie. Elle nécessite une installation par un professionnel.

🔹 La VMC double flux

La VMC double flux est équipée d’un échangeur qui permet de récupérer la chaleur de l’air extrait. Avant d’être évacué de votre logement, cet air vicié va ainsi réchauffer l’air neuf, provenant du dehors.

La VMC vous permet donc de réduire votre consommation de chauffage (liée au renouvellement de l’air). Elle vous assure des économies d’énergie, hiver comme été. Autre avantage de ce système, la VMC double flux filtre l’air provenant de l’extérieur et permet de limiter l’entrée de polluants.

Particulièrement efficace, elle est beaucoup plus chère que les autres en revanche. Le budget à prévoir en rénovation ira de 3 450 à 4 600 €.

Quelles aides financières pour l’installation d’une VMC ?

L’installation d’une VMC peut constituer un budget pour les ménages. C’est pourquoi, les autorités publiques ont mis en place des aides à la rénovation énergétique.


🔹 MaPrimeRénov’

Généralisée en octobre 2020, MaPrimeRénov’ est une aide ouverte à tous les ménages. Elle est cumulable avec la Prime Energie. Pour en établir les montants, on se fonde sur un code couleur MaPrimeRénov’ en fonction de votre niveau de revenus et lieu d’habitation.

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer

Revenus 
très modestes

Revenus 
modestes

Revenus 
standards


Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer

Revenus 
très modestes

Revenus 
modestes

Revenus 
standards


Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

En fonction de ces revenus, voici l’aide maximale à laquelle vous pouvez prétendre au moment de choisir votre VMC.

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux de ventilation MaPrimeRénov'
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 4 000 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux de ventilation MaPrimeRénov'
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 3 000 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux de ventilation MaPrimeRénov'
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 2 000 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

  • Ventilation mécanique simple flux
  • Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux

🔹 Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH

L’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) accompagne les ménages modestes lors de la rénovation énergétique de leur logement à travers le programme « Habiter Mieux ».

À ce titre, avec son programme « Habiter Mieux Sérénité », elle soutient financièrement les ménages modestes souhaitant installer une VMC performante lorsqu’ils réalisent un bouquet travaux (isolation, changement de système de chauffage…).

Pour l’ensemble de vos travaux, le montant maximum de l’aide proposée par l’Anah est compris entre 7 000 et 10 000 €, en fonction de vos ressources.

Pour que votre dossier soit recevable, certaines conditions doivent être réunies :

  • Votre logement doit avoir plus de 15 ans à la date du dépôt de votre dossier ;
  • Vos revenus de doivent pas dépasser les plafonds établis par l’Anah ;
  • Vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro dans les 5 dernières années.

 

🔹 L’éco-prêt à taux zéro : pour financer un bouquet de travaux, dont l’installation d’une VMC

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un dispositif mis en place par le gouvernement dans le cadre du Grenelle de l’Environnement pour inciter les Français à améliorer la performance énergétique de leurs logements.

Avec l’éco-PTZ, vous pouvez ainsi emprunter jusqu’à 30 000 € pour vos projets de rénovation énergétique sans payer d’intérêts (ces derniers sont pris en charge par l’État). Ils sont remboursables sur 15 ans.

L’installation d’une VMC seule ne permet pas de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro mais vous pouvez profiter de la réalisation d’un bouquet de travaux (isolation de la toiture, isolation des murs, changement de fenêtres, achat d’une nouvelle chaudière performante…) pour financer l’achat de votre VMC.


Pour bénéficier de l’éco-PTZ, vous devez :

  • Être propriétaire du logement dans lequel vous souhaitez réaliser des travaux ;
  • Faire appel à un artisan RGE pour assurer toutes les étapes de la réalisation de votre projet.


🔹 Le chèque énergie

Destiné aux ménages modestes, le chèque énergie permet de prendre en charge l’intervention d’un professionnel RGE. Son montant est compris entre 48 € et 277 €. Il n’y aucune démarche à faire pour le demander. Si vous êtes éligible, vous le recevrez au printemps par courrier postal.

En résumé :

  • La ventilation permet de gagner en confort thermique et de faire des économies d’énergie.
  • Trois systèmes de VMC existent :
    • la VMC simple flux autoréglable, la moins efficace
    • la VMC hygroréglable, une solution intermédiaire
    • la VMC double flux, le plus performant
  • Pour trouver le meilleur système pour vous, regardez vos besoins, votre budget et les caractéristiques du logement.
  • Vous pourrez bénéficier des aides à l’installation d’une VMC.
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.