Image
Nouveauté MaPrimeRénov' 1 000 €
Rédigé par Juliette S. - À jour le 13/06/2022

💸 1 000 € d'aides supplémentaires pour changer sa chaudière à gaz ou au fioul

L'Union européenne importe 41% de gaz depuis la Russie. Pour diminuer ces importations et sortir des énergies fossiles, le gouvernement a annoncé la mise en place d'un plan de résilience. Pour encourager les ménages à s'équiper de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables, il rehausse le barème de MaPrimeRénov' de 1000 € pour remplacer un chauffage au fioul ou gaz. Monexpert vous en dit plus. 

MaPrimeRénov' :  1 000 € supplémentaire pour changer de chauffage

Dans le but de diminuer la consommation nationale de gaz et de fioul l'hiver prochain, le gouvernement veut engager les ménages à changer de dispositif de chauffage. Pour ce faire, il rehausse les barèmes de MaPrimeRénov' de 1 000 € pour les systèmes de chauffage alternatif comme : 

En outre, MaPrimeRénov' reste cumulable avec les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Le but ? Rendre plus abordable les travaux de rénovation énergétique.  C'est ce qu'a fait savoir Barbara Pompili, Ministre de la Transition Energétique "en cumulant les aides MaPrimeRénov’ et les certificats d’économie d’énergie (CEE), il sera ainsi plus avantageux pour les ménages les plus modestes de choisir une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse et de se passer du gaz". 

 

Quels sont les nouveaux barèmes ? 

MaPrimeRénov' sera rehaussée de 1 000 € pour les travaux permettant de remplacer une chaudière gaz ou une chaudière fioul. S'appliqueront donc les montants suivants.

Changement de chaudière : quelles économies d'énergie attendre ? 

Cela dépend de votre modèle actuel. Par exemple, en remplaçant une chaudière au fioul par une pompe à chaleur, on peut réaliser jusqu'à 50% d'économies d'énergie. Passer aux énergies renouvelables peut donc s'avérer très rentable. 

Fin de MaPrimeRénov' pour l'installation d'une chaudière gaz

En parallèle, le gouvernement a décidé de mettre fin au forfaits MaPrimeRénov' pour la pose d'une chaudière gaz à condensation. Dès le 1er janvier 2023, il ne sera plus possible d'installer une chaudière à haute performance énergétique. 

Le gaz déjà interdit dans le neuf 

Le raccordement au gaz des logements individuels neufs est déjà interdit. Cette mesure a été appliquée dès l'entrée en vigueur de la RE 2020 au 1er janvier 2022. En 2024, elle concernera également les copropriétés.

📋 En résumé : 

  • Les barèmes MaPrimeRénov' sont rehaussés de 1 000 € dans le cadre d'un changement de chaudière fioul ou gaz
  • MaPrimeRénov' pour les chaudières à condensation sera supprimée en 2023
  • Depuis déjà le 1er janvier 2022, il n'est plus possible d'installer une chaudière gaz dans un logement neuf. 
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Combien de ménages se chauffent au gaz en France ? 

Le gaz, une énergie très utilisée pour le chauffage. Selon l'Ademe, 42 % des ménages se chauffent au gaz en France. Le recours à cette énergie implique d'importer du gaz depuis des pays gaziers. A l'heure actuelle, 17% du gaz consommé dans l'Hexagone provient de Russie.  

Dès le 1er juillet 2022, il ne sera plus possible de remplacer sa chaudière fioul par un modèle neuf. Vous ne serez pas pour autant obligé de changer. Toutefois, c'est conseillé pour faire des économies. 

Oui, l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a fait savoir que si chaque Européen baissait son chauffage d'un degré, l'Europe pourrait réduire la demande de gaz d'environ 10 milliards de m3 par an.

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.

Avez-vous trouvé votre réponse ?