Tout ce qu’il faut savoir sur le chauffe-eau solaire

Toiture avec un chauffe eau solaire sur le toit

Le chauffe-eau solaire utilise l’énergie renouvelable et gratuite produite par le soleil pour assurer une partie de la production d’eau chaude sanitaire dans votre logement. Découvrez les avantages, le fonctionnement, l’installation et les aides disponibles pour financer ce type d’installation. 

Les avantages du chauffe-eau solaire 

Installer un chauffe-eau solaire dans votre logement vous permet de profiter de ses nombreux atouts.

  • C’est un dispositif de production d’eau chaude sanitaire utilisant une énergie propre, gratuite et inépuisable.
  • Une fois installé, il favorise vos économies d’énergie tout au long de l’année.
  • Le chauffe-eau solaire est un équipement fiable, robuste et qui nécessite très peu d’entretien.
  • Écologique, il permet de réduire vos émissions de CO2 et votre consommation de combustibles fossiles.
  • Il est éligible à différentes aides dédiées à la rénovation énergétique des logements.

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ? 

Le chauffe-eau solaire individuel fonctionne grâce à des capteurs solaires, installés généralement sur le toit de votre maison, qui transforment le rayonnement du soleil en chaleur. Après avoir été réchauffé, le fluide caloporteur qui circule dans les panneaux transmet sa chaleur à l’eau du ballon qui fournit votre maison en eau chaude sanitaire. Et c’est ainsi que vous profitez de l’énergie du soleil pour assurer 50 à 80 % (1) de vos besoins annuels en eau chaude. 

Il convient donc de préciser que votre chauffe-eau solaire doit obligatoirement être couplé à un système de production d’eau chaude d’appoint (chaudière mixte, pompe à chaleur, ballon électrique ou au gaz…) pour satisfaire vos besoins été comme hiver. Quand vous ouvrez votre robinet, le système de régulation donne ainsi la priorité au chauffe-eau solaire et lorsque c’est nécessaire (quand l’ensoleillement est insuffisant), c’est l’équipement d’appoint qui prend alors le relais. 

Chauffe-eau solaire : comment faire le bon choix ?

Pour bien choisir votre chauffe-eau solaire individuel, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. Ce dernier pourra en effet vous conseiller lors du choix de votre équipement et sera en mesure d’assurer une installation de qualité qui dépend notamment :

  • Du bon dimensionnement des capteurs solaires : des capteurs surdimensionnés vous coûteront plus cher sans être forcément plus efficaces. 
  • De la bonne orientation et inclinaison des capteurs solaires : l’efficacité de votre système de production d’eau chaude sanitaire en dépend.
  • Du volume de votre ballon d’eau chaude : il doit couvrir votre consommation d’eau chaude de façon optimale. 

Bon à savoir : l’installation de capteurs solaires sur une maison existante nécessite une autorisation d’urbanisme. Vous devez donc contacter votre mairie avant de faire installer votre chauffe-eau solaire individuel. 

Financer l’achat d’un chauffe-eau solaire individuel

Le budget à prévoir pour l’installation d’un chauffe-eau solaire dépend de nombreux éléments : le modèle choisi, le niveau d’ensoleillement de votre région, le nombre de panneaux nécessaires, les besoins en eau chaude de votre foyer…

Pour encourager l’installation d’équipements à énergie renouvelable, les pouvoirs publics ont mis en place un certain nombre d’aides financières dont vous pouvez bénéficier lors de l’installation de votre équipement (crédit d’impôt sur la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, aides des collectivités locales, prime énergie (CEE)…).

Pour pouvoir profiter de ces différents dispositifs, certaines conditions sont à remplir (pose réalisée dans votre résidence principale achevée il y a plus de 2 ans, installation par un professionnel RGE, niveau de performance requis pour l’équipement…). 

N’hésitez pas à contacter Monexpert Rénovation Énergie, signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) pour recevoir des conseils et des informations sur les aides auxquelles vous avez le droit. 

Pour continuer votre lecture, découvrez aussi ces articles :

Source : 

(1) Ademe - Le chauffage et l’eau chaude solaires