Image
porte entree avec paillasson
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 10/06/2022

10 astuces pour isoler votre porte d’entrée

Arrivée d’amis, sortie des enfants dans le jardin, retour du travail, la porte d’entrée s’ouvre à longueur de journée. Elle laisse passer l’air froid. Cela dit, même fermée, elle peut laisser entrer de l’air extérieur. C’est pourquoi, il convient de bien isoler votre porte d’entrée. Comment faire ? Monexpert fait le point.

1. Isoler le bas de la porte d’entrée 

Le bas de la porte peut laisser passer l’air. De ce fait, il favorise les échanges thermiques donc les déperditions d’énergie. Pour venir à bout de ce pont thermique, vous pouvez utiliser : 

  • un bourrelet de porte qui se glisse sous le bas de porte. De chaque côté de la porte, un petit boudin fait barrage au froid. 
  • un boudin de porte. Souvent plus esthétique, il s’agit d’un boudin en tissu qui se pose devant la porte d’entrée ;
  • une brosse de bas de porte. Il s’agit d’une brosse à poser en bas de la porte. Les poils de la brosse empêchent l’arrivée d’air frais dans le logement. 

Globalement, il faudra compter entre 5 euros et 30 euros pour acheter l’un ou l’autre de ces objets. Si le bricolage ne vous fait pas peur, vous pouvez fabriquer vous-même vos boudins ou bourrelets de porte avec du tissu et de la ouate. Vous bénéficierez ainsi de pièces uniques qui s'intégreront parfaitement à votre décoration.

2. Isoler l’encadrement la porte d’entrée avec des joints

Les pertes de chaleur des portes d’entrée se situent, en général, sur les côtés au niveau des ouvrants et de l’encadrement. Pour cela, vous pouvez utiliser des : 

  • Joints métalliques 
  • Joints en silicone 
  • Un bourrelet de mousse en PVC 

Ces trois outils sont particulièrement efficaces. Dans le commerce, on trouve aussi des joints adhésifs en V (en caoutchouc ou polypropylène). Cette solution est moins performante pour isoler votre porte d’entrée. 

3. Installer un rideau devant la porte d’entrée

Pour isoler les fenêtres, on a tendance à placer des rideaux. Il en va de même pour une porte, un rideau épais permettra d’assurer l’isolation phonique et thermique de votre porte d’entrée. Bien choisi, il se fond dans la décoration et apporte une touche bohème à l’espace. 

Fixez-le à l’aide d’une tringle sur le haut de la porte pour plus de commodité. Ainsi, le rideau de la porte suivra le mouvement du battant lors de l’ouverture et la fermeture. 

Au moment de choisir votre rideau thermique, il faudra prêter une attention particulière à la matière utilisée. Vous pouvez choisir : 

  • Des isolants synthétiques comme le PET ou le PVC des matières issues du pétrole ; 
  • Des isolants naturels comme le molleton ou la laine. Plus écologiques, ces isolants sont aussi généralement plus agréables à l’œil. 

En termes de prix, il faudra compter entre 30 € et 70 € environ pour s’équiper. Le prix varie en fonction de la matière, de la taille du rideau, de la marque, etc. 

4. Placer un isolant sur la porte 

Certaines portes sont faites dans un matériau parfois peu étanche à l’air. C’est pourquoi, pour les isoler, pensez à placer un isolant directement contre la porte. Vous pouvez opter pour différents matériaux : 

  • Les plaques de liège. Écologiques, elles présentent une bonne résistance à l’air et offrent l’avantage de faire barrage au bruit. Une plaque de liège coûte entre 15 € et 25 €.  
  • Les plaques de polystyrène. Plus économiques, il faudra débourser entre 10 € et 15 euros du m². S’il est performant contre le froid, le polystyrène ne permet pas de prémunir la maison des nuisances sonores. 

A noter : pour plus de sécurité, vous pouvez également faire le choix d’installer une porte blindée. Il s’agit d’une solution bien plus onéreuse. Cela peut monter jusqu’à 5 000 €. Toutefois, le blindage vous offre l’avantage d’inclure une isolation thermique et phonique de la porte. 

 

💸 Une isolation à refaire ?

Cumulez MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Monexpert pour pour isoler votre toiture, vos murs et vos sols.

Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Demander ma prime

 

5. Installer des filtres anti-froid 

Les fenêtres, généralement fines, sont perméables au froid. Si votre porte d’entrée bénéficie de vitrages, il faudra donc faire très attention à cet élément. Commencez par vérifier l’état des joints. Si l’isolation apparaît vétuste, il faudra refaire les joints avec un pistolet à silicone

Ensuite, vous pouvez installer un filtre anti-froid. Solution économique, les premiers prix commencent à 5 € dans le commerce. Ils sont faciles à poser. Ils disposent directement  sur la fenêtre et n’altèrent pas le passage de la lumière. 

6. Porte vitrée : opter pour du double vitrage

Le vitrage simples sont des ponts thermiques. Pour bien isoler la porte d'entrée, vous pouvez remplacer cela par une fenêtre à double-vitrage. 

Le prix moyen du double vitrage oscille entre 150 € à 230 € le m2

💡 Bon à savoir :

Afin de faciliter l'installation de fenêtre à double vitrage, vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’.

7. Isoler la serrure

Le trou de la serrure laisse passer l'air. Vous pouvez empêcher cela en plaçant un petit volet pivotant sur la serrure

Pour un cache serrure, comptez environ 3 € pour les premiers prix. 

8. Calfeutrer la boîte aux lettres

Si la boite aux lettres se trouve sur la porte, vous pouvez y placer une brosse de calfeutrage. Cela vous coûtera environ 5 € ou 6 €.  

9. Peindre la porte avec de la peinture isolante

La peinture isolante permet de faire barrière au froid. Pour isoler la porte d'entrée, vous pouvez décider de peindre les deux pans de la surface avec de la peinture isolante. 

Vous trouverez ces peintures dans les magasins de bricolage ou en ligne. Elles vous coûteront entre 30 €  et 60 € le litre. 

10. Changer la porte 

Si la porte d'entrée est vieille, il peut être bon d'en changer tout simplement. Veillez à choisir une porte fabriquée dans un matériau isolant comme :

  • le bois ;
  • Le PVC ;
  • L'aluminium

Ces travaux vous coûteront entre 200 € pour une porte en PVC à plus de 1000 € parfois pour une porte en bois ou en aluminium. 

Pour plus de sécurité, vous pouvez également faire le choix d’installer une porte blindée. Il s’agit d’une solution bien plus onéreuse. Cela peut monter jusqu’à 5 000 €. Toutefois, le blindage vous offre l’avantage d’inclure une isolation thermique et phonique de la porte. 

📝 En résumé : 

  • Pour isoler la porte, il faut s'attaquer à tous les ponts thermiques (bas de portes, interstices, serrure) ;
  • On peut placer un isolant ou une peinture isolante sur toute la surface de la porte ;
  • Afin de limiter les déperditions thermiques, il et conseillé de poser un double-vitrage dans sur une porte vitrée ;
  • Si la porte est vieille, il convient parfois d'en changer pour renforcer l'isolation. 
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Pourquoi isoler la porte d'entrée ? 

L'isolation de la porte d'entrée permet de limiter les déperditions thermiques générées par la porte. On peut ainsi faire baisser sa facture de chauffage. C'est aussi l'occasion de procéder à une isolation phonique pour réduire les nuisances sonores venant de l'extérieur.

Oui, l'isolation ne protège pas seulement du froid, elle protège aussi la maison de la chaleur. C'est donc important de procéder à l'isolation pour limiter les sensations de chaud. 

Pour isoler une baie-vitrée, plusieurs options s'offrent à vous : 

  • remplacer les vitres par du double vitrage
  • installer un film spécial isolation sur les vitres ; 
  • s'équiper de volets roulants

Ces solutions sont complémentaires et vous aident à gagner en confort thermique. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.

Avez-vous trouvé votre réponse ?