Image
Rénovation toiture
Rédigé par Juliette S. - À jour le 25/09/2020

Isolation de sa toiture

Vous envisagez de revoir l’isolation de votre toiture ? Bonne idée ! Votre toit est en effet responsable de 30 % des pertes de chaleur de votre maison. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien préparer vos travaux d’isolation du toit.

Rénover sa toiture : pourquoi le faire ?  

Bien qu’il s’agisse d’un projet conséquent, la rénovation de la toiture de votre habitation présente de nombreux avantages. En effet, elle vous permet :

  • D’améliorer l’étanchéité de votre toit
  • D’optimiser l’isolation de la toiture pour limiter aussi bien les pertes que les entrées de chaleur, l’hiver ou l’été
  • De réduire votre consommation d’énergie en améliorant les performances de votre logement
  • D’améliorer l’esthétisme de votre maison
  • De faciliter la vente de votre bien et d’augmenter sa classe énergétique

Rénovation d’une toiture : le cas de la mitoyenneté 

Si votre toiture est distincte et seulement alignée avec celle de votre voisin, vous pouvez décider d’envisager vos travaux quand vous le souhaitez. En revanche, si votre projet de rénovation concerne un toit mitoyen (même charpente, même toiture), vos travaux doivent être réalisés d’un commun accord avec votre voisin. En effet, la mitoyenneté est une forme de copropriété entre deux logements contigus.

Comment se passe la rénovation d’une toiture ?  

La rénovation de votre toiture doit impérativement être réalisée par un professionnel. Il en va de votre sécurité et de la qualité de vos travaux. 

Lors de sa première visite, votre couvreur va ainsi :

  • Inspecter l’état de la charpente, de la toiture et des gouttières ; 
  • Vérifier l’état des tuiles ou des ardoises ; 
  • Contrôler l’état du pare-vapeur (qui empêche la stagnation de l’eau dans les parois de votre toiture). 

En fonction de ses constatations, il pourra vous suggérer de réparer votre toiture en remplaçant les tuiles ou les ardoises cassées. Il vous donnera surtout les solutions pour améliorer efficacement l’isolation de votre toit. Plusieurs projets sont alors envisageables selon les situations. 

Techniques d’isolation de la toiture : par l’intérieur ou l’extérieur ?

Il existe plusieurs solutions pour isoler le toit d’une maison. L’isolant est posé au niveau des rampants du toit, c'est pourquoi le choix de l'isolant dépend de :

  • L’état de la charpente et de la couverture.
  • L’usage des combles.
  • La place disponible.

L'isolation du toit est préconisée lorsque les combles sont aménageables. 

L’isolation du toit par l’extérieur

L’isolation thermique du toit par l’extérieur est la plus drastique, mais ce n’est pas forcément la plus courante. Elle peut notamment être employée si la couverture et la toiture nécessitent d’être entièrement remplacées. Cette technique implique de retirer le revêtement du toit pour poser l’isolant. C’est la solution la plus coûteuse, mais aussi la plus efficace. Selon les cas, on peut insérer des panneaux de toiture porteurs ou installer un isolant rigide entre la charpente et la couverture.

Bon à savoir :

Pour une toiture-terrasse, il est vivement recommandé de réaliser une insolation par l’extérieur. En effet, la pose d’un isolant au plafond peut favoriser la condensation dans votre logement.

Avantages
Solution peu onéreuse à condition de réaliser l’isolation lors de la rénovation de la couverture
Pas besoin de libérer les pièces aménagées ou d’évacuer le logement
Vous pouvez mettre en valeur une belle charpente ou garder vos poutres apparentes
Hauteur de sous plafond est conservée
Inconvénients
L’isolation par l’extérieur est très onéreuse si elle n’est pas réalisée lors du remplacement de la couverture, elle est aussi plus difficile à mettre en œuvre
Elle est environ 3 fois plus chère qu’une isolation par l’intérieur

En rouleaux, en panneaux ou en vrac pour une rénovation Extérieur

L'isolation d'une toiture peut être réalisée par la projection en vrac de cellulose ou de chanvre entre les chevrons (charpente) retenu par un film pare-poussière. Un écran pare-pluie, puis un double lattage sont ensuite posés. L’isolation peut aussi être réalisée avec des panneaux de polystyrène extrudé ou des panneaux doublés de laine de verre.


Une image contenant texte, signe

Description générée automatiquement

Avantages
L’isolation du toit par l’intérieur est moins chère
Elle est plus rapide et plus simple à mettre en place qu’une isolation par l’extérieur
Inconvénients
La pose de l’isolant à l’intérieur de la pièce diminue le volume des pièces car elle réduit la hauteur sous plafond
Les travaux vont nécessiter d’évacuer et de vider des pièces de l'habitation
Il faut également prévoir de refaire la décoration
Elle peut dissimuler certaines poutres apparentes de caractère

Isolant en rouleaux ou en panneaux pour une rénovation Intérieur

L’isolation sous rampants consiste à placer une première couche d’isolant entre les chevrons (charpente), puis de disposer sur un contre-chevronnage une deuxième couche disposée perpendiculairement à la première. Le tout étant recouvert d’un parement en plâtre (revêtement mural).


 

L’isolation du toit par l’intérieur 

L’isolation thermique du toit par l’intérieur (aussi appelée « isolation sous rampants ») peut être recommandée si vos combles sont aménagés ou si vous envisagez un jour de transformer votre grenier en chambre, par exemple. Cette isolation implique de déposer une couche d’isolant directement dans la structure de votre toiture. L’isolation est permise par la pose de l’isolant au niveau de la structure du toit (entre ou sous les chevrons). Pour une isolation efficace, on réalise généralement une pose de deux couches d’isolant croisées et on ajoute aussi une membrane pare-vapeur.

Avantages
L’isolation du toit par l’intérieur est moins chère
Elle est plus rapide et plus simple à mettre en place qu’une isolation par l’extérieur
Inconvénients
La pose de l’isolant à l’intérieur de la pièce diminue le volume des pièces car elle réduit la hauteur sous plafond
Les travaux vont nécessiter d’évacuer et de vider des pièces de l'habitation
Il faut également prévoir de refaire la décoration
Elle peut dissimuler certaines poutres apparentes de caractère

Isolant en rouleaux ou en panneaux pour une rénovation Intérieur

L’isolation sous rampants consiste à placer une première couche d’isolant entre les chevrons (charpente), puis de disposer sur un contre-chevronnage une deuxième couche disposée perpendiculairement à la première. Le tout étant recouvert d’un parement en plâtre (revêtement mural).


Isolation des combles perdus

Les combles perdus sont considérés comme inhabitables lorsque la hauteur sous plafond ne dépasse pas 1m80, que la charpente est trop encombrante ou que le sol n’est pas suffisamment solide. L’isolation des combles perdus permet de préserver votre surface habitable des déperditions de chaleur (espérer jusqu’à 30% d’économies sur votre facture de chauffage). Dans ce cas, le professionnel dépose un isolant (en rouleau, par soufflage…) sur le plancher de vos combles. Le produit isolant est posé sur le plancher des combles non aménageables (perdus).


Une image contenant bâtiment, extérieur, clôture, terrain

Description générée automatiquement

Avantages
Solution abordable et facile à mettre en œuvre
La méthode par pulvérisation d’un isolant en vrac est la plus répandue
Inconvénients
La continuité de l’isolant est parfois difficile à assurer
Les rongeurs creusent parfois des galeries dans l’isolant
Lorsqu’il n’y a pas d’accès aux combles par l’intérieur il est parfois nécessaire de découvrir une partie de la toiture

Il existe différentes solutions pour isoler les combles de votre maison. Plusieurs critères importants sont à prendre en compte pour le choix de votre technique d'isolation :

  • l'état de la charpente
  • l'état de la couverture
  • l’usage des combles
  • la place disponible pour poser l’isolant

Pour les combles perdus deux techniques sont particulièrement répandues : à l’aide d’un isolant rigide/semi-rigide ou avec de l’isolant soufflé.

Isolant en plaque ou rouleaux posés sur le plancher

Les rouleaux ou panneaux isolants sont étendus sur toute la surface du plancher. Une première couche d’isolation est déroulée entre les solives. Une seconde couche est posée au-dessus de la première, perpendiculairement, pour réduire au maximum les pertes d’énergie.


 

Isolant en vrac entre les solives

Pour isoler vos combles perdus efficacement, votre entrepreneur vous proposera possiblement d’employer de la laine soufflée. L’isolant en vrac est posé ou soufflé entre les solives. Pour assurer une continuité de l’isolation, les solives doivent être entièrement recouvertes d’isolant.

Avec cette technique, l’isolant (laine de verre, laine minérale…) est propulsé sur la surface à isoler grâce à un équipement spécialement conçu pour assurer le cardage (c’est-à-dire le travail de la fibre de l’isolant) et le soufflage de la laine. Au fur et à mesure, les « flocons » d’isolant s’accumulent jusqu’à remplir toute la surface à isoler. La laine minérale ou la laine de verre soufflée se dépose ainsi facilement dans chaque recoin pour assurer une bonne continuité de l’isolation. En seulement quelques heures, l’isolation de vos combles peut être réalisée grâce à cette méthode.

Choisir le bon isolant

L’isolation de la toiture peut se mettre en œuvre sous plusieurs formes : les panneaux rigides ou semi-rigides peuvent être installés dans la structure du toit, les isolants en vrac, insufflés, conviennent également. Il existe aujourd’hui différents types de matériaux isolants qui peuvent se présenter sous ces formes. Les laines minérales (de roche ou de verre) sont les plus couramment utilisées. Pour une toiture-terrasse, la perlite expansée, le verre cellulaire, le polyuréthane et le polystyrène peuvent aussi convenir. Vous souhaitez privilégier l’utilisation d’un isolant de toit biosourcé ou recyclé ? Là encore, vos possibilités sont nombreuses : fibre de bois, chanvre, ouate de cellulose, liège expansé… En clair, vous trouverez forcément un isolant adapté à vos envies et votre budget.

Penser à la ventilation

Vos travaux d’isolation doivent idéalement se coupler avec des travaux de ventilation. En effet, une bonne ventilation vous assure un air sain, avec une pollution et une humidité réduites, été comme hiver. Si votre maison est bien isolée, la meilleure solution à adopter est celle de la VMC double-flux. Ce système a en effet la particularité d’être équipé d’un échangeur thermique. L’hiver, l’air neuf qui pénètre dans votre logement profite de la chaleur de l’air sortant et vous permet de limiter votre utilisation du chauffage. L’été, l’air chaud, provenant de l’extérieur, est quant à lui refroidi avant d’intégrer votre intérieur.

Quel budget est à prévoir pour une isolation complète ?

Le budget à prévoir pour une isolation complète de la toiture ou des combles varie grandement suivant la surface, la technique d’isolation et les matériaux que vous souhaitez utiliser.

Pour estimer le budget des travaux de rénovation, rendez-vous sur notre simulateur afin d’avoir un devis estimé en fonction des travaux choisis.

N’oubliez pas également de prévoir les aides financières dont vous avez le droit dans votre calcul du budget.

Pour en savoir plus sur les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre, rendez-vous sur notre simulateur dédié.

Rendre son projet éligible aux aides financières

Si votre projet d’isolation vous permet de réduire efficacement votre consommation d’énergie, la rénovation d’une toiture est une opération qui peut s’avérer coûteuse. Cependant, plusieurs aides existantes peuvent vous permettre de financer vos travaux d’isolation de votre toiture comme le MaPrimeRénov’, la Prime Énergie Monexpert, la TVA à taux réduit, ou l’éco-prêt à taux zéro.  

Pour être éligibles à ces différentes aides, vos travaux doivent répondre à plusieurs exigences.

  • L’isolant posé doit permettre d’atteindre un certain niveau de performance thermique.
  • L’isolation de votre toiture doit impérativement être effectuée par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cette certification vous assure la qualité de vos travaux d’efficacité énergétique. Aussi, le professionnel vous aidera à choisir la technique et l’isolant qui convient le mieux à votre situation.
  • Le logement dans lequel ont lieu les travaux doit être votre habitation principale. Cette dernière doit avoir été achevée il y a plus de 2 ans.

Se faire accompagner tout au long des travaux

Performance thermique, choix de l’entrepreneur, réalisation des travaux… Se lancer dans des travaux d’isolation peut paraître complexe. Pour votre sérénité, Monexpert peut vous accompagner à chaque étape de votre projet. Nous sommes en effet signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique).

Image
logo monexpert

Vous ne savez pas comment trouver un professionnel RGE qualifié pour vos travaux ? Vous voulez des renseignements sur l’isolant le plus adapté à votre situation ? Vous souhaitez être accompagné pour vos demandes d’aides financières ? Nos équipes sont à votre écoute et répondent à toutes vos questions, gratuitement. 

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.