Tout savoir sur la maison bioclimatique

Maison bioclimatique

À l’heure de la transition énergétique, on entend de plus en plus parler du bioclimatisme. Alors, qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ? Et surtout, peut-on parler de rénovation bioclimatique pour une habitation ? Monexpert Rénovation Énergie vous en dit plus.

Maison bioclimatique : de quoi s’agit-il ?

Une maison « bioclimatique » désigne une habitation pensée et conçue de manière à limiter la consommation d’énergie. L’idée est en fait de profiter au maximum des apports de chaleur et de lumière du soleil. Ce principe repose alors sur l’étude de différents éléments relatifs à la conception de l’habitation, tels que :

  • Le choix du terrain ;
  • L’orientation de la maison (pour profiter au maximum des apports solaires) ;
  • L’isolation (pour réduire au maximum les besoins de chauffage) ;
  • La ventilation (pensée, là encore, pour limiter la consommation de chauffage) ;
  • Le choix du système de chauffage respectueux de l’environnement et économique.

La rénovation bioclimatique, c’est possible ?

Même si certains principes du bioclimatisme sont évidemment difficilement applicables en rénovation (choix du terrain, orientation du logement…), vous pouvez tout de même réaliser certains travaux pour rendre votre maison plus économe en énergie.

Renforcer l’isolation de votre habitation

L’isolation est la clé de vos économies d’énergie. Les travaux d’isolation constituent un excellent cadre à la réduction de votre consommation puisque vous réduisez ainsi les déperditions de chaleur dues à l’enveloppe de votre maison. L’isolation du toit est souvent prioritaire. En effet, sur une maison mal isolée, 30 % (1) des pertes de chaleur s’effectuent par la toiture. Vos murs peuvent également faire l’objet de travaux d’isolation, par l’extérieur ou l’intérieur. Renforcer l’isolation de vos planchers bas ou choisir des fenêtres plus performantes sont deux actions qui peuvent aussi avoir un impact sur votre consommation d’énergie.

Améliorer votre système de ventilation

Si vous souhaitez entreprendre des travaux d’isolation, n’oubliez pas la ventilation. Un bon système de ventilation vous permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur de votre logement, tout en limitant votre consommation d’énergie. C’est notamment le cas avec la ventilation mécanique contrôlée à double flux. Grâce à ce système, l’air neuf qui pénètre dans votre maison profite des apports de chaleur de l’air ambiant via un échangeur thermique. Ainsi, l’air qui provient de l’extérieur n’a pas besoin d’être chauffé et n’influe donc pas sur votre consommation de chauffage.

Opter pour un chauffage économe et plus respectueux de l’environnement

Votre mode de chauffage a lui aussi son rôle à jouer dans la réduction de votre consommation. Une chaudière gaz à condensation, un poêle à bois, une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire peuvent, par exemple, vous permettre de réduire votre facture d’énergie de façon conséquente. En effet, ces systèmes de chauffage sont beaucoup plus économiques que l’électricité ou le chauffage au fioul. Aussi, pensez aux systèmes de régulation (robinet thermostatique, thermostat programmable, sonde extérieure de température…) qui peuvent vous aider à réduire jusqu’à 15% (1) votre consommation d’énergie.

Faites-vous accompagner tout au long de vos travaux

Pour assurer la qualité de vos travaux d’efficacité énergétique, n’hésitez pas à vous faire accompagner. Monexpert Rénovation Énergie est d’ailleurs signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) : nos experts sont à votre service pour vous conseiller à chaque étape de votre projet de rénovation bioclimatique et vous informer sur les aides financières auxquelles vous avez le droit.

Sur notre site, vous pouvez, dès maintenant, réaliser le diagnostic de votre maison ou simuler le montant des aides qui peuvent vous être accordées pour vos travaux.

Pour aller plus loin, vous pouvez également découvrir ces sujets :

Sources :

(1) Ademe - Comment mieux se chauffer ?